Questions / Réponses

Anxiété, tristesse, insomnies, dépression, peurs, mauvaise image de soi, phobies, crises d’angoisse, sentiments d’échec ou de répétition, difficultés conjugales, familiales, professionnelles, scolaires… Depuis quelque temps, le malaise persiste et malgré la meilleure volonté, il apparaît même qu’il se creuse. Peut-être est-il temps de consulter un professionnel.

CHOISIR UN PSY : UN HOMME OU UNE FEMME  ?

Certain(e)s présupposent qu’ils auront davantage confiance avec l’un ou l’autre. Une femme ayant un problèmes de fécondité peut préférer en parler à une autre femme, tandis qu’un homme peut souhaiter s’ouvrir de ses difficultés sexuelles avec un autre homme. Toutefois, il faut souligner que les psychanalystes et psychothérapeutes sont formés à l’écoute de chacun(e).  C’est donc le professionnalisme et la qualité de la rencontre qui d’abord devraient prévaloir.

QUEL EST LE PRIX DES SÉANCES ?

En règle générale, les analystes adaptent le prix des séances à la situation de leurs patients. Les chômeurs, étudiants, intermittents du spectacle peuvent donc s’engager dans un travail.

L’EFFICACITÉ D’UNE THÉRAPIE EST-ELLE LIÉE À SA DURÉE ?

Non ! Contrairement à un large préjugé, s’engager dans une psychanalyse ou une thérapie d’inspiration analytique n’induit pas d’y consacrer des années. C’est la qualité de la relation établie entre le thérapeute et le patient qui fait avancer le travail. Mais une chose est certaine : à l’opposé des thérapies dites brèves ou comportementalistes, psychanalyse et thérapie d’inspiration analytique ne visent pas à « éradiquer » le symptôme, mais à « interroger » ce qu’il représente pour le sujet, afin de ne pas le voir se déplacer.

COMMENT RECONNAÎTRE UN « BON » PSY  ?

Ses qualifications professionnelles sont essentielles. Mais à l’heure du premier entretien, il s’agit de se demander si l’on se sent en confiance, suffisamment accueilli, à l’aise pour parler, se raconter. La bonne rencontre est celle qui laisse l’impression de se trouver face à un être qui entend sa souffrance et saura aider à l’analyser.